Grand événement

Soirée des prévisions – Montréal

Connectez-vous pour continuer

Vous n’avez pas de compte?

Devenir membre S'inscrire en tant qu'invité

Informations générales

Adresse de facturation

Avez-vous des restrictions alimentaires?

Souhaitez-vous avoir une table?

Résumé de l'inscription

Inscription - 200,00 $

TPS (5%) 10,00$

TVQ (9.975%) 19,95$

Total 229,95 $

Informations de paiement

Détails de l'activité

SOIRÉE DES PRÉVISIONS - ÉDITION MONTRÉAL

Une soirée de prévisions économiques et financières interactive au cours de laquelle trois experts partageront leur vison et discuteront des grands enjeux à surveiller en 2019.

31 janvier 2019

Membres: 120$

Palais des Congrès

Non-membres: 200$

Table: 960$

Table (Non-membres): 1200$

Les conférenciers

Frances Donald

Gestion d'actifs Manuvie

Frances Donald est chef, Stratégie macroéconomique au sein de l’équipe Répartition de l’actif à Gestion d’actifs Manuvie. À titre de chef de l’équipe Stratégie et Macroéconomie, Mme Donald coordonne le travail de recherche macroéconomique mondiale pour aider l’équipe Répartition de l’actif à établir ses prévisions en matière de catégories d’actif. Elle établit aussi des prévisions concernant les tendances macroéconomiques et financières mondiales et analyse les occasions afférentes de même que leurs répercussions éventuelles sur les placements et les différentes branches d’activité de l’entreprise. Avant d’entrer au service de Manuvie, elle a occupé le poste d’économiste financière à la Banque Scotia, à Toronto, et auparavant, celui de macroanalyste mondiale à la société Pavilion Marchés Mondiaux, à Montréal. Plus tôt dans sa carrière, elle a assumé différentes fonctions chez Deloitte et Roubini Global Economics ainsi qu’à la Banque du Canada.

Stéfane Marion

Banque Nationale du Canada

Depuis novembre 2008, Stéfane Marion assume les fonctions d’économiste et stratège en chef de la
Banque Nationale du Canada et de la Financière Banque Nationale. Conférencier recherché pour traiter
des tendances économiques et de leur incidence sur les marchés financiers, M. Marion compte parmi les
principaux économistes du Canada selon Brendan Wood International.
Le groupe Économie et Stratégie de la Financière Banque Nationale est régulièrement classé parmi les
meilleurs prévisionnistes canadiens et est reconnu pour l’exactitude de ses projections.
En 2012, l’Institut C.D. Howe a nommé M. Marion au Conseil de la politique monétaire et au Business Cycle
Council, conseil nouvellement créé. Il siège également au comité de retraite de la Banque Nationale.
M. Marion s’est joint à l’équipe économique de la Financière Banque Nationale en 1999. Auparavant, il avait
passé plusieurs années aux ministères des Finances et de l’Industrie à Ottawa où, dans le cadre de ses
fonctions, il analysait l’impact des politiques micro-économiques, en plus d’effectuer des prévisions
économiques. Il a participé, notamment, à l’élaboration de plusieurs modèles de prévision économique ainsi
qu’à l’analyse des traités de libre-échange ratifiés avec les États-Unis et le Mexique (ALÉ, ALÉNA).
M. Marion détient un baccalauréat et une maîtrise en économie de l’Université de Montréal.

Pierre-Philippe Ste-Marie

Optimum gestion de placements

M. Ste-Marie possède un baccalauréat de l’université McGill en économie et une maîtrise en finance computationnelle de l’université Carnegie Mellon. Avant de se joindre à Optimum Gestion de Placements, à titre de Chef des placements revenu fixe, M. Ste-Marie a œuvré au sein de la Banque Nationale, de 1997 à 2013, où il a fondé le pupitre de maintenance de marché pour les options en revenu fixe, ainsi que le pupitre Dérivés de Crédit. Cofondateur de Razorbill en 2013, il a assuré la cogestion des investissements, en portant à maturité le développement d’une gamme de produits obligataires porteuse d’avenir.

Stéphanie Grammond

Modératrice

Chronqueure au quotidien La Presse, Stéphanie Grammond couvre l’univers de la consommation, du placement et des finances personnelles depuis 20 ans. Stéphanie est souvent appelée à discuter de questions financières à la télévision et à la radio. Elle est aussi l’auteure de l’ouvrage Acheter sans se faire rouler.
Stéphanie Grammond a reçu plusieurs honneurs au cours de sa carrière. Elle a été la toute première récipiendaire du Prix de journalisme en littératie financière créé par l’Institut québécois de planification financière, en 2012. Elle a aussi remporté à plusieurs reprises des Prix d'excellence Caisse de dépôt et placement décernés par l’Association des économistes québécois ainsi que des prix Judith Jasmin, remis par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.
Stéphanie a amorcé sa carrière à Radio-Canada, lors du lancement du Réseau de l’information (RDI) en 1995, avant de devenir journaliste à l’hebdomadaire Les Affaires durant quatre ans. Stéphanie est titulaire d’un baccalauréat en Communication de l’UQAM. De plus, elle a réussi le Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada.