Webinaire

Réinventer son portefeuille obligataire traditionnel

Les inscriptions pour cette activité sont fermées.



Les partenaires de cette activité

Détails de l'activité

Alors que les taux d’intérêt affichent une faiblesse persistante depuis quelques années, la Banque du Canada a accentué cette tendance pendant la pandémie en diminuant son taux directeur à 0,25%. Cette baisse a entraîné une chute des taux de long terme à moins de 1,0% au cours du printemps dernier, générant des performances attrayantes pour les investisseurs. Mais l’avenir est beaucoup moins certain… Au 1er janvier 2021, les détenteurs de portefeuilles obligataires traditionnels pouvaient anticiper des rendements anémiques pour les 5 à 10 prochaines années. Le premier trimestre de 2021 leur a d’ailleurs donné tout un avant-goût!

Dans ce contexte, les investisseurs se sont tournés vers diverses stratégies alternatives en matière de titres à revenu fixe : obligations à rendement élevé, dette de pays émergents, prêts bancaires, hypothèques commerciales, dette privée, etc. Comment s’y retrouver et comment réussir à bien intégrer ces catégories dans un portefeuille global?

L’ARASQ a convié trois experts pour couvrir les options offertes sur les marchés publics et privés, mais aussi pour discuter de la place grandissante qu’occupent ces placements dans les portefeuilles des investisseurs institutionnels.

Note importante : Vous devez vous inscrire afin de recevoir l’hyperlien vers le webinaire. Celui-ci vous sera envoyé par courriel 24h à l’avance.

12h à 13h

3 juin 2021

Membres: 0$

Webinaire en rediffusion

Non-membres: 50$

Marie Hélène Noiseux

UQAM

Marie Hélène Noiseux est professeure titulaire au département de finance de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM. Elle a enseigné aux cadres du programme de MBA exécutif (EMBA) au Québec, en France notamment à Paris-Dauphine (PSL) et en Chine pendant 20 ans. Elle a occupé plusieurs postes de direction électifs à l’ESG UQAM notamment celui de directrice (chair) du département de finance et du Exécutive MBA en services financiers. Elle dirige présentement le programme de baccalauréat en administration des affaires.
Marie Hélène Noiseux est une membre expérimentée de conseils d’administration et de comités de placement institutionnel. Depuis plus de 20 ans, elle est très impliquée dans l’industrie financière ; elle travaille avec les membres de la haute direction (C-suite) de plusieurs grandes entreprises, contribue au développement des entreprises émergentes (PGEQ) et collabore régulièrement avec Finance Montréal.
Bachelière en mathématiques (actuariat) de l’Université de Montréal, elle détient également un MBA de HEC Montréal et un doctorat en administration avec une spécialisation en finance et une mineure en économie de l’Université Concordia. Associée de la Société des actuaires, elle possède également un certificat en gouvernance de sociétés (ASC) du Collège des administrateurs de l’Université Laval.

Nicholas Scipio del Campo

Gestion de placements Manuvie

Nicholas Scipio del Campo, CFA, est Gestionnaire de portefeuille en chef, équipe Solutions multiactifs, chez Gestion de placements Manuvie.

Nicholas est responsable de la gestion de portefeuille de mandats d’investissement guidé par le passif (IGP) aux États-Unis et en Asie. En collaboration étroite avec les membres de l’équipe chargés de la recherche quantitative, conception de solution et de l’ingénierie financière, il élabore et met en œuvre des mandats IGP. Il est entré au service de Gestion de placements Manuvie lorsque Manuvie a fait l’acquisition, en janvier 2015, des activités canadiennes de la Standard Life. Il a intégré l’équipe Gestion quantitative en 2008, en qualité de spécialiste des portefeuilles de titres à revenu fixe à gestion passive, et est devenu gestionnaire de portefeuille en 2012. Auparavant, il a été analyste à la Caisse de dépôt et placement du Québec pendant trois ans, où il apportait son soutien aux gestionnaires de portefeuilles de titres à revenu fixe. Nicholas possède le titre d’analyste financier agréé.

Mathieu Desforges

Fiera Comox

Mathieu Desforges est associé chez Fiera Comox. À ce titre, il dirige la stratégie de crédit privé aux États-Unis et en Europe. Il est également membre du comité d’investissement qui supervise les trois stratégies de Fiera Comox : Agriculture, Placements Privés et Crédit Privé.
Avant de se joindre à Fiera Comox en 2019, Mathieu a travaillé pendant sept ans à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), où il était premier directeur et chef la stratégie Crédit junior et opportuniste. Il a lancé la stratégie en 2013 et l’a fait croitre jusqu’à une valeur de 3,3 G$. Mathieu était responsable d’investissements globaux dans des instruments de dette (créances subordonnées, prêts mezzanine, PIK et actions privilégiées) ainsi que dans des instruments de dette opportuniste et en difficulté. Dans ce rôle, il a dirigé des investissements directs, des co-investissements et des placements dans des fonds. Il a siégé au conseil d’administration de trois sociétés en portefeuille de la CDPQ : Hilco Global, société de portefeuille américaine du secteur financier ; Avison Young, société globale de services immobiliers commerciaux ; Edelweiss ARC, société de placements et de services financiers établie à Mumbai. Il a également siégé au comité d’investissement du mandat Relationnel de la CDPQ ainsi qu’au comité d’investissement, créances en détresse d’Edelweiss ARC.
Mathieu a œuvré pendant 10 ans au sein des groupes banque d’investissement et revenu fixe de Lehman Brothers, à Londres. Dans le cadre de ses fonctions, il investissait le bilan de Lehman Brothers et gérait des créances en détresse et en situations spéciales en Europe. Mathieu a entrepris sa carrière comme avocat en droit des sociétés à Montréal, chez Fasken, puis à Paris, chez BBLP Moquet Borde. Il détient un MBA de London Business School et un baccalauréat en droit (LL.B) de l’Université de Montréal.